Publié le 15 Octobre 2017

Sabrina a stoppé son activité mais quel bon moment j'ai passé en sa compagnie. 

Shooting Be Pin-UP 2
Shooting Be Pin-UP 2
Shooting Be Pin-UP 2
Shooting Be Pin-UP 2
Shooting Be Pin-UP 2

Rédigé par LeBlogdeVeroVeryIvy

Publié dans #VeroVeryIvy

Publié le 15 Octobre 2017

Allez à un concert, rentrer à la maison et avoir un photographe com-plè-te-ment allumé qui t'attend sur ton canapé pour faire un shooting ... ça donne beaucoup de souvenirs et quelques photos ... Merci Aurélien.

Shooting Aurélien Goettelmann
Shooting Aurélien Goettelmann
Shooting Aurélien Goettelmann
Shooting Aurélien Goettelmann

Rédigé par LeBlogdeVeroVeryIvy

Publié dans #VeroVeryIvy

Publié le 15 Octobre 2017

Si tu viens me rendre visite sur la page Facebook ou sur le profil Instagram du blog, tu n’auras sûrement pas manqué la magnifique photo ci-dessous :

Un séjour en clinique de Princess et ça repart ...

Que s’est-il passé ?

Il paraît que je fais de l’apnée du sommeil …. C’te blague … Ah mais non Madame, c’est très sérieux !

(Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à m’appeler Madame… )

Je reprends depuis le début :

Suite à une analyse de sang démontrant une glycémie un peu trop élevée, j’ai été amenée à prendre un rdv chez un endocrinologue qui m’a proposé, très gentiment au demeurant, de faire un check up complet en clinique.

Déjà sous traitement pour l’hypertension, un manque d’activité physique à cause des problèmes de dos puis de l’opération du dos, un diabète naissant, un nouveau métier qui me donne un rythme alimentaire de merde, le fait que tout le monde m’appelle Madame, un surpoids en baisse mais présent, ajoutez une pincée de stress et une louche d’angoisse … bref, autant de bonnes raisons de faire ce séjour dit d’ « éducation thérapeutique » au sein de la clinique Princess (enfin ……… pour les grosses Princesses).

J’entends déjà tous ceux qui ont la réflexion facile : « Ah ben tiens ! Il était tant qu’elle s’inquiète, ça va pas lui faire de mal de maigrir. »

Dès qu’il s’agit de poids tout le monde donne son petit avis :

  • Tu devrais essayer la monodiète salsifi, ça a bien marché pour ma cousine.
  • Mais pourquoi tu ne vas pas à la piscine entre midi et deux ?
  • Il suffit de supprimer le pain !
  • Tu devrais aller travailler à pied !
  • Moi je fais un mélange de citron/ail/graine de chia/lait de soja, c’est bien pour faire caca.

Mais tais-toi donc !

Ça fait bien longtemps que je me suis affranchie de ce genre de commentaire.

J’ai travaillé sur moi, sur ma confiance en moi, sur une vision positive de mon corps en me disant que pour avoir un corps en bonne santé et avoir une silhouette plus légère, il fallait déjà commencer par accepter mon corps pour l’aimer, le choyer et le traiter comme l’écrin dont le diamant est mon cerveau ….

Comme tu peux le constater au niveau confiance, je suis au top.

Bien sûr, il y a des jours où je n’ai pas envie de me regarder dans le miroir ; où quand, par malheur, je croise mon reflet, je comprends pourquoi tout le monde m’appelle Madame.

La confiance, ça s’entretient … tous les jours … en dépit de l’avis et du regard des gens (même de certains que tu aimes très fort et qui peuvent te polluer avec leurs angoisses).

Pour l’entretenir, je me fais prendre en photo régulièrement (je t’en parle ici et ici), j’ai la chance d’avoir un homme qui m’aime comme je suis et puis, je fais attention à mon corps qui me posait tant de problèmes. Depuis 2013, j’ai repris la danse, je fais attention à ce que je mange, à ce que je bois, je marche, je ne saute plus de repas, je déjeune le matin, je bois de l’eau, je me oins …..

ET QUOI ? COMMENT ? QU’EST-CE QUE J’APPRENDS ?

Tout ce travail sur soi, cette introspection, ce lâcher-prise, tous ces efforts d’équilibrage alimentaire, ces courbatures pour quand même me retrouver face à tous les signes à risque de l’obésité ?

MERDALORS !

Et en plus j’apprends que je fais de l’apnée du sommeil … C’te blague …. Ah mais non Madame, c’est très sérieux !

Et soudain, au milieu d’un atelier avec la diététicienne … le choc :

Je réalise que, certes, tout ça est lié au fait qu’on vient encore de m'appeler Madame, au fait que je traîne peu ou prou un surpoids important depuis plus de 10 ans, que ce surpoids est dû à des excès alimentaires, une hygiène de vie approximative et un équilibre émotionnel vacillant MAIS SURTOUT et tiens-toi bien parce que c’est la meilleure de l’année : Que ce poids est dû aux REGIMES !!!

Ben oui ! C’est tout con …. Point de régime, point d’effet yoyo et point de surpoids !

Si j’avais eu la bonne idée de m’aimer avant, j’aurai simplement équilibré mon alimentation sans restrictions débiles, sans échec annoncé et sans retour à une alimentation quasi-boulimique en compensation de toutes ces privations.

Des années de réconfort dans la nourriture à essayer de remplir le vide béant du manque de confiance en soi, des années de manque de lucidité et d’honnêteté envers un mode alimentaire qui n’était pas adapté à ma vrai nature, des années de tentatives avortées à pratiquer tous les sports à la mode …. Et j’en paye le prix maintenant ….

Apprendre à 44 ans que tu vas être appareillée pour l’apnée du sommeil, que tu vas devoir être traitée pour le diabète et que tu devras toujours faire attention au sucre qui dois-je te le rappeler est un ingrédient du vin et du mojito … ça fout un coup au moral !

En plus tout le monde m’appelle Madame.

Alors tu vas me faire plaisir :

D’abord, tu vas boire un verre à ma santé … (Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé mais boire un petit coup c’est agréableuh !)

Ensuite tu vas lâcher-prise, prendre du recul, te faire accompagner, réfléchir, appeler Christina Cordula …

Et tu vas t’accepter et t’aimer … vite… là … maintenant … entièrement …. Comme tu es, avec tes défauts, tes qualités, tes cicatrices, tes forces, tes blessures, tes faiblesses, tout ce que tu aimes, tout ce que tu détestes …. Parce que tu es là, comme ça, maintenant et que si tu n’apprends pas à regarder objectivement tes atouts et ce sur quoi travailler pour te plaire encore plus, tout ce que tu vas entreprendre sera faussé et ton résultat ne sera pas le bon.

Tu vas t’aimer … et plus vite que ça !

Parce que  pour aimer les autres correctement, il faut s’aimer soi-même avec honnêteté et bienveillance.

Et parce que tu te fais trop de mal quand tu ne t’aimes pas …

Je t'embrasse et tu peux me dire ce que tu penses de tout ça en commentaire ...

 

Mise à jour Octobre 2019 :

Vero VeryIvy se fait maintenant appeler Madame Véro et a sorti un livre aux éditions « tupeulefer » qui détaille sa méthode d’hygiène de vie sans sucre intitulée « Diabète, tu es mon ami ».

Elle partage sa vie entre l’île de la Réunion et la Hollande, où elle souhaite ouvrir un centre de remise en forme mettant en œuvre une méthode révolutionnaire de méditation grâce au fromage.

Auteur de plusieurs livres sur le bien-être sexuel, Madame Véro espère le retour des maisons closes et milite en ce sens.

Rédigé par LeBlogdeVeroVeryIvy

Publié dans #humeur

Publié le 26 Juillet 2017

Mon premier shooting a été réalisé grâce à Antonin Delvaux.

Le pourquoi du comment de ce premier shooting est dans un de mes précédents articles que tu retrouveras en cliquant ici.

Je te laisse découvrir un extrait ci-dessous, une autre partie étant dévoilée sur ma page Tumblr.

Un premier shooting
Un premier shooting
Un premier shooting

Rédigé par LeBlogdeVeroVeryIvy

Publié dans #VeroVeryIvy

Publié le 26 Juillet 2017

Laurent Ringeval est photographe pro.

Je te laisse visiter son site et sa page Facebook.

Son travail parle de lui même et j'ai passé un très bon moment en sa compagnie.

Tu peux mettre tes plus beaux moments, ta famille, ton corps dans son regard en toute confiance.

Je te laisse ici un extrait de notre travail. Tu trouveras un autre extrait sur ma page Tumblr.

N'hésite pas à donner ton avis.

Des bises

 

 

Shooting Laurent Ringeval
Shooting Laurent Ringeval
Shooting Laurent Ringeval
Shooting Laurent Ringeval

Rédigé par LeBlogdeVeroVeryIvy

Publié dans #VeroVeryIvy

Publié le 30 Avril 2017

ou comment être sexy en robe de chambre plus size ...

Il y a des jours où tu as juste envie d'être enveloppée de ton jogging trop grand douceur et de chaleur ... et quand tu vois ta dégaine dans le miroir, en fonction de ton niveau de self confidence, tu as soit envie de mourir sous ta couette soit d'éclater de rire.

Si tu as un amoureux aux alentours, tu peux également entendre en bonus des vannes sur ton niveau de glamour aussi pourries que l'élastique de ta culotte voire aussi désagréables que l'odeur de tes aisselles #jesorspasjemedouchepas.

Plusieurs solutions :

1. Eviter les miroirs ce qui est tout à fait possible si on calcule l'angle frigo-canapé avec la télécommande ... 

2. Eviter les amoureux ce qui tout à fait possible aussi 

3. Adopter une robe de chambre

Je t'entends rire jusqu'ici.

Je ne parle pas d'une robe de chambre avec des motifs et des coloris douteux, au tissu si désagréable que tu fais velcro avec les poils de tes mollets. Tu sais, la robe de chambre qui de toute façon ne couvre pas l'intégralité de ton corps et avec laquelle tu as froid aux jambes, aux bras, au cou ...

Imagine plutôt un gros plaid tout doux, bien épais et chaud, le plaid dans lequel tu t'endors en bavant devant la télé ... et ce qu'il a de magique, c'est que ce plaid a des manches, une ceinture, des poches et une capuche !!!!

Avec des grosses chaussettes, une jolie culotte et un mug de thé, je suis en mode cocooning de magazine.

Quand au niveau de sexitude, mon amoureux a noté 20/20 le concept "peluche coquine" . 

J'ai fait quelques photos avec Argaz Kilaritza.

Tu peux retrouver la robe de chambre ici. Bien sûr, grâce à EPE, elle existe de la taille 3XL à 10XL. Je t'invite à la prendre une, voire deux tailles au dessus de la tienne.

Je trouve que c'est aussi une jolie idée cadeau.

Je te souhaite un bon dimanche <3

 

Cocooning en lingerie Elie pour Elle - EPE
Cocooning en lingerie Elie pour Elle - EPE
Cocooning en lingerie Elie pour Elle - EPE
Cocooning en lingerie Elie pour Elle - EPE

Rédigé par LeBlogdeVero

Publié dans #Shopping, #VeroVeryIvy

Publié le 31 Mars 2017

Et comme d'habitude je suis en retard .... Demain se déroule l'édition des saveurs solidaires 2017 .... J'avais deux ans pour préparer cet article ... DEUX ANS !!! 

J'ai plein d'excuses, j'ai même un mot de ma mère ... mais comme dit une personne que j'aime fort : 'les excuses c'est comme le trou du cul, tout le monde en a un" ...

Autant passer à l'essentiel donc :

Pour 30 €, tu auras la chance de goûter des préparations spécialement créées pour cette occasion par des chefs qui viennent de toute la France. Ils seront entourés de vignerons et de producteurs locaux.

Rdv  demain, samedi 1er avril à l’ARIMOC à Saint Jammes, le programme est le suivant :

- de 10h à 12h : Portes ouvertes : visite de l’ARIMOC et des réalisations financées par les éditions précédentes

- de 12h à 16h : dégustation et rencontre des chefs, vignerons et producteurs

Mon article sur l'édition 2015 est et celui sur 2013 est

Avant de te montrer ce que j'ai eu la chance de déguster en 2015, j'aimerais te dire où va ton argent. Les précédentes éditions ont permis la construction d'une salle snoezelen (salle de détente où sont stimulés les 5 sens), un atelier de bricolage et un salon de bien être, des lieux qui améliorent le quotidien des personnes en situation d'handicap ou de polyhandicap.

 

L'Arimoc, c'est aussi une jolie pépinière ! N'hésite pas à les soutenir au fil des saisons ! 

Je ne pourrai pas participer à cette édition mais j'embrasse fort tous les personnes que j'ai l'habitude et le plaisir de retrouver. Je remercie aussi Anne Laborde, qui a pris le temps de me faire visiter les locaux. 

Du coup, je te claque la bise, je te remercie aussi pour ton soutien envers l'Arimoc et je suis sure que tu te joins à moi pour envoyer plein d'amour à la famille Biraben.

 

Voilà les photos :

 

Yves Camdeborde apporte son soutien et son réseau en tant que parrain

Yves Camdeborde apporte son soutien et son réseau en tant que parrain

Sourires, macarusses et russes de la Maison Artigarrède à Oloron Sainte Marie Sourires, macarusses et russes de la Maison Artigarrède à Oloron Sainte Marie

Sourires, macarusses et russes de la Maison Artigarrède à Oloron Sainte Marie

Croquants de pied de cochon de Gérard Lasbarrères-Candau du Sporting d'Este Billère

Croquants de pied de cochon de Gérard Lasbarrères-Candau du Sporting d'Este Billère

Eric Ospital présente son excellent jambon à l'os dans un pain de maïs
Eric Ospital présente son excellent jambon à l'os dans un pain de maïs

Eric Ospital présente son excellent jambon à l'os dans un pain de maïs

Chou farci au foie gras  par Eric Ducassou du restaurant Cap e tot à Morlanne

Chou farci au foie gras par Eric Ducassou du restaurant Cap e tot à Morlanne

Falafel de magret et foie gras, sauce sésame de Julien Duboué,  Ets A. Noste Paris 2ème

Falafel de magret et foie gras, sauce sésame de Julien Duboué, Ets A. Noste Paris 2ème

Financier citron et chocolat noir de la maison Miremont à Biarritz

Financier citron et chocolat noir de la maison Miremont à Biarritz

Jambon persillé de Bruno Doucet, La Régalade, Paris 14ème

Jambon persillé de Bruno Doucet, La Régalade, Paris 14ème

Maki truite saumonée fumée, Restaurant petit gourmand à Tarbes

Maki truite saumonée fumée, Restaurant petit gourmand à Tarbes

Olivier Nicolas, restaurant Arraditz à Lescar,présente son tartare de Daurade, Pana cotta de citron vert et mousse d'alques

Olivier Nicolas, restaurant Arraditz à Lescar,présente son tartare de Daurade, Pana cotta de citron vert et mousse d'alques

Le Poulet à trois pattes proposait un snack de filet de boeuf fumé, sauce tartare aux huîtres, purée d'avocat et yuzu, noisettes torréfiées et grillées

Le Poulet à trois pattes proposait un snack de filet de boeuf fumé, sauce tartare aux huîtres, purée d'avocat et yuzu, noisettes torréfiées et grillées

Tartare de maquereau de ligne par le restaurant l'Impertinent à  Biarritz

Tartare de maquereau de ligne par le restaurant l'Impertinent à Biarritz

Salade César en tapas par Eric Landais Brasserie de l'Aviron à Bayonne

Salade César en tapas par Eric Landais Brasserie de l'Aviron à Bayonne

Salade de haricots Tarbais, cubik de pied de porc vinigrette au jambon de pays et piments Piquillos par Jardins et Saveurs

Salade de haricots Tarbais, cubik de pied de porc vinigrette au jambon de pays et piments Piquillos par Jardins et Saveurs

Les saveurs solidaires, c'est aussi  l'amitié le temps d'un verre ... ou plusieurs Les saveurs solidaires, c'est aussi  l'amitié le temps d'un verre ... ou plusieurs Les saveurs solidaires, c'est aussi  l'amitié le temps d'un verre ... ou plusieurs

Les saveurs solidaires, c'est aussi l'amitié le temps d'un verre ... ou plusieurs

Rédigé par LeBlogdeVero

Publié dans #mon 64

Publié le 25 Octobre 2016

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

Hier, j'ai eu la chance d'être invitée à l'inauguration d'un nouveau magasin de bonbons qui ouvrent ses portes au Palais des Pyrénées. 

 

Aime bien les bonbons moi ............ 

 

Il y a tellement de choix que les fraises-bonbons et autres crocodiles et bouteilles de cola deviennent so boring ....

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

J'adresse une mention d'honneur à la mûre multicolore, au jelly lapin crétin,  tranche de pastèque et carotte (tu peux même faire un mélange avec les petits pois à l'anis !!!)

Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart
Crédits @ Clément de Proyart

Crédits @ Clément de Proyart

 

Tu trouveras des bonbons sans gluten et sans sucres .... 

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

Ben oui ....  Il en faut pour tous les métabolismes ....

 

Mais ma mention spéciale, je l'adresse aux bonbons de mon enfance :

 

Frizzy pazzy, tubble gum, roudoudou, bâton de bois de réglisse, zan, collier de bonbons, boule de mammouth ..... 

bon ... ok ... ça c'est pas vraiment mon enfance ....

bon ... ok ... ça c'est pas vraiment mon enfance ....

et dans ses bonbons, je découvre un mystère : le Coco Boer ....

mécékoidonc ?

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...
   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

Le Coco Boer est une poudre fabriquée avec de la poudre de réglisse sauvage italienne et des extraits de réglisse dans une petite boîte ronde en métal.

Elle a été inventée en 1902 par Jules Courtier en 1902, pharmacien à Le Pouzin en Ardèche. Il a choisi ce nom en référence à la "guerre des Boers" qui alimentait les conversations de l'époque (conflit en Afrique du Sud).

 

Tu en mets une pincée dans un verre d'eau et tu peux déguster une délicieuse boisson rafraîchissante à l'inimitable goût de réglisse !!!

 

Quand il fait chaud
Qu'est-ce qu'il faut ?
De l'eau de l'air
Du Coco Boer
En toute saison

C'est une saine boisson

 

Après tu peux faire comme on faisait avec le tang, tu y vas avec le doigt ou avec la langue ....

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

 

et si ça te parle, c'est parce que :

 

Donc longue vie "Aux Bonbons des Palois" !

N'hésite pas à faire une petite visite à Marlène, qui est aussi douce que ces bonbons (ce qui ne veut pas dire que tu as le droit de la toucher !!!)

 

 

On a tous besoin d'un peu de douceur ....

   &quot;Aux Bonbons des Palois&quot; ... des bonbons et des souvenirs ...

Rédigé par LeBlogdeVero

Publié dans #mon 64, #Shopping

Publié le 30 Décembre 2015

Finalement, cette histoire de photos m'aura amenée plus loin que je le pensais ... mais c'est bien tu vois ... et ça continue en 2016 avec plein de projets (encore merci aux photographes, pleins de poutous)

Du coup, je reçois beaucoup de messages d'hommes et de femmes qui me posent des questions, qui se posent des questions et j'essaye d'y répondre humblement. Surtout ne crois pas que je me prenne pour une psy ou ta mère ou le sexologue du coin, mais si tu as besoin de parler de ce que tu as sur le cœur, je préfère que tu m'écrives via le blog ou via la page Facebook du blog plutôt que tu couches avec n'importe qui, que tu te jettes sur la nourriture ou que tu achètes une autre paire de chaussures .... attends ... non c'est bon ... achète les chaussures et écris moi quand même.

Une des phrases qui revient souvent est "j'oserai jamais faire ce que tu fais" et je te réponds : "pourquoi pas ????"

Mais doucement bijou, on commence par étape. Il me semble qu'on a déjà parlé du fait de s'accepter. Alors on commence par là.

S'accepter, ce n'est pas qu'accepter le fait qu'on n'aime pas son corps ou certaines parties de son corps, qu'on ait des marques (cicatrices, vergetures, petits boutons, pilosité beaucoup trop présente et cheveux blancs ... quoi ? mais non il ne s'agit pas de moi !!), qu'on devrait faire plus de sport, qu'on mange mal ou qu'on boit trop ... on sait tout ça merci.

S'accepter c'est se regarder enfin et s'aimer. Oui s'aimer vraiment avec tout ce qui déconne, tout ce qui pendouille, tout ce qui dépasse mais aussi avec tout ce qui est doux, tout ce qui est harmonieux, tout ce qui est joli, tout ce qui est moelleux et tout ce qui est tendre.

C'est réaliser que tu peux faire des efforts sur certains points mais que tu n'auras jamais la force d'y arriver si tu ne réalises pas AVANT que tu en vaux la peine.

Je t'entends déjà chouigner : "oui mais c'est facile pour toi de dire ça ... blablabla ...je ne suis pas aussi fort (e). Je n'y arrives pas. Quand je me regarde dans la glace ... blablablablabla ...."

OH ! ... FACILE POUR MOI ? Tu crois qu'en pleine séance de câlins quand je suis au dessus de mon homme et que je me dit : " et ce bruit, c'est le bourrelet de ton ventre qui clapote contre le pubis de ton amoureux .... " , c'est facile pour moi ? (je sais que tu as un visuel, je l'ai aussi, ne m'en veux pas)

Bien sûr que je me sens conne parce que (presque) toute ma vie j'ai cru que du fait de mon poids, je n'avais pas le droit d'avoir une sexualité épanouie. Mais en un éclair, j'oublie tout parce qu'en face en dessous de moi, j'ai un homme qui ressens du désir et qu'au moment où je me pose des milliers de questions sur mon ventre, mes seins, mes fesses et ma souplesse ... ben lui, il ne s'en pose aucune, se fout de ces détails, est déjà tout nu et très satisfait du paysage.

Et je te rassures, qu'il s'agisse d'un amour d'une nuit, de ton homme ou de ta femme, c'est pareil.

Aimes-toi ... là ... comme ça ... à partir de maintenant ... avec tes défauts, tes qualités, tes imperfections, tes forces ... tu le vois bien que ce monde manque d'amour. Comment veux tu aimer les autres ou te faire aimer si tu ne t'aimes pas ?

Tu veux te sentir mieux ? Des techniques il y en a pleins mais il n'y a que toi qui peux construire une image positive de toi même.

Et ose faire ce que je fais : offre-toi une belle séance de photo nue, en lingerie ou avec ta tenue préférée. Si tu ne sais pas quel photographe choisir, contacte-moi et je t'aiderai.

Pour revenir à la petite scène susmentionnée, et parce que je suis une bonne copine, je vais te donner mon secret pour me sentir un peu plus à l'aise dans les moments d'intimité : la lingerie de nuit.

Nuisette, déshabillé, kimono, petit ensemble coordonné, tu restes sexy tout en camouflant les parties de ton corps un peu moins hardies et en dévoilant celles qui vont mettre un peu d'ambiance. Après dans le feu de l'action, tu gardes ou pas ta lingerie, je ne vais pas tout te dire non plus ...

J'ai eu la chance de recevoir des modèles que proposent le site de Lingerie Elie Pour Elle et de rencontrer Aurélien Goyetche, le photographe qui a gentiment accepté de réaliser cette collaboration.

En ce qui concerne les produits EPE, qu'il s'agisse de la marque DKaren ou Elie Pour Elle, ce sont de pure merveille. Les nuisettes sont confortables, les matières très agréables (certains modèles ont 8% d'élasthanne) et ne bougent pas au lavage en machine à 30°. Les modèles sont adaptés aux grandes tailles. Je fais du 50/110G et les modèles que je présente sont en 3XL.

J'ai un gros coup de cœur pour les ensembles DAFNE et la nuisette INES. J'adore la dentelle, la matière, le rouge ...

Après les jolies photos, tu trouveras :

1. Le contact d'Aurélien : Travailler avec lui, il le sait et je pense que ça se voit sur les photos, a été un moment très agréable (message perso : quand tu veux, où tu veux, on recommence). Si tu aimes son travail, tu peux aussi aller voir sa page Facebook . Il apportera sa jolie touche à tous les événements de ta vie et ce garçon est d'une douceur et d'une patience rare.

2. La proposition du chef du Poulet à Trois Pattes pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, un de mes endroits préférés à Pau. J'y vais pour déjeuner, pour goûter, pour un café, pour dîner, je n'y vais pas autant que je veux mais je devrais car c'est un de ces endroits où je me sens bien. J'ai toujours aimé la déco du restaurant et François a eu la générosité de nous le prêter pour ce shooting. Le menu de la Saint Sylvestre est à tomber et reste dans l'esprit du restaurant et de son équipe : impertinent, original et sincère. Tu trouveras aussi le site ici.

3. Un concours : j'ai été très gâtée par la marque Elie pour Elle et comme je n'ai pas l'intention de m'habiller uniquement en nuisette, c'est avec plaisir que je partage ce que j'ai reçu.

Place aux photos.

Modèle DKaren SELENA - existe en vert et en écru - du 3XL au 10XL

Modèle DKaren SELENA - existe en vert et en écru - du 3XL au 10XL

Modèle EPE WHITE ROSE - du XS au 3XL

Modèle EPE WHITE ROSE - du XS au 3XL

Modèles DKaren Nuisette INES et culotte de l'ensemble DAFNE - Existent en écru et en noir du 3XL au 10XL

Modèles DKaren Nuisette INES et culotte de l'ensemble DAFNE - Existent en écru et en noir du 3XL au 10XL

Modèle DKaren INES - Existe en écru et en noir du 3XL au 10XL

Modèle DKaren INES - Existe en écru et en noir du 3XL au 10XL

Modèle DKaren débardeur de l'ensemble DAFNE - existe en rouge et écru du 3XL au 10XL

Modèle DKaren débardeur de l'ensemble DAFNE - existe en rouge et écru du 3XL au 10XL

Modèle DKaren Ensemble Nuisette et string AMANDA - Modèle porté Noir et 3XL - pas d'information supplémentaire
Modèle DKaren Ensemble Nuisette et string AMANDA - Modèle porté Noir et 3XL - pas d'information supplémentaire

Modèle DKaren Ensemble Nuisette et string AMANDA - Modèle porté Noir et 3XL - pas d'information supplémentaire

Les coordonnées du photographe Aurélien Goyetche

Les coordonnées du photographe Aurélien Goyetche

Le réveillon au Poulet à 3 pattes

Le réveillon au Poulet à 3 pattes

Le concours !

Plusieurs conditions pour valider ta participation : liker la page du blog ici, partager le lien de cette review en mode public sur ton profil Facebook, Twitter ou Hellocoton.

Bonus : liker une ou toutes les pages FB des copains : Lingerie Elie Pour Elle, Aurélien Goyetche Photographe et le Poulet à trois pattes.

N'oublie pas de me préciser ta taille par message privé (tailles dispos : 2XL (2 gagnantes) et 3XL (3 gagnantes)) et de me communiquer les liens de ton ou tes partages.

Résultats dans la soirée du 07/01 sur le blog.

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter une bonne fin d'année que je te souhaite gourmande.

Gourmande de tous les plaisirs que seul l'esprit peut nous donner, gourmande des dernières rencontres qui donnent envie de se revoir l'année prochaine, gourmande de regards, de caresses et de sourires, gourmande d'amour pour toi, pour lui, pour elle, pour eux.

Gagnantes du concours

Adeline B.

Bénédicte M.

Elodie B.

Laura B.

Tiana D.

Félicitations et merci pour votre participation

N'oubliez pas de m'envoyer vos adresses via le formulaire du blog.

Des bisous les filles !

Publié le 18 Novembre 2015

J’ai essayé pleins de fois d’écrire quand ils ont tué Charlie. Mais je n’y suis pas arrivée. Je me trouvais trop conne, pas assez pertinente, un peu bisounours tu sais …

En fait, j’ai essayé d’écrire plusieurs fois sur l’actualité parce que j’étais indignée, révoltée, triste mais à chaque fois je me disais « ce n’est pas ton rôle, reste à ta place », peut être par flemme ou par lâcheté, je ne sais plus. Comme si, pour une fois, j’avais peur du jugement de ceux qui veulent bien me lire.

Pourtant en petit comité, je n’ai aucun complexe. Hier encore, au téléphone avec mon homme, je lui criais presque dessus « Comment peux-tu dire que les gens ne réagissent pas ??!! » et de lui ressortir, scolairement, tout ce que j’avais lu, vu et entendu sur les réseaux sociaux et sur les chaînes d’actu, et les vieux dossiers sur nos divergences politiques habituelles. Je ne sais pas vous mais quand je suis prise dans ce genre de discussion et qu’on me contredit, j’ai l’impression d’avoir un double doctorat en géopolitique et sciences humaines et du coup je suis complètement abasourdie voire même outrée par autant d’impudence: « COMMENT ??? TU METS EN DOUTE MON RAISONNEMENT ???!!! TU LE CONTREDIS ???!!! TU N’ES PAS D’ACCORD AVEC LE FRUIT DE MES REFLEXIONS ALORS QUE DEPUIS VENDREDI JE REGARDE BFM TV, QUE J’ECOUTE France INFO ET QUE J’EN SAIS TELLEMENT QUE JE SUIS A DEUX DOIGTS D’ÊTRE APPELEE PAR L’ELYSEE ???? »

Oui, je sais … Je m’emporte un peu ….

Mais, aujourd’hui, je suis en colère. Vraiment. Contre toi en plus.

Je lis tellement de beaux textes, je vois tellement d’exemples de solidarité et d’humanité dans toute cette horreur du 13 novembre.

Je ne crois pas qu’un seul de mes contacts FB ait fait de publication déplacée … peut être que ça ne va pas tarder mais pour l’instant rien.

Mieux ! Tu partages des vidéos et des articles dans lesquels les intervenants ont des avis éclairés et intéressants, tu donnes ton avis, tu t’impliques. Tu trouves les mots justes et sincères. Tu arrives même à faire de l’humour.

Faut-il attendre un drame pour que tu montres le meilleur de toi ?

Tu sais que je suis autant en colère contre toi que contre moi. En colère, parce que j’ai l’impression d’être impuissante et que j’attendais de toi des solutions, que tu m’aides à me sentir utile …

On sait que ce n’est pas fini. Il y aura d’autres attentats. On sait que les jugements à l’emporte-pièce ne valent rien bien qu’ils fassent déjà leur apparition. De toute façon chacun réagira par rapport à son vécu, à ses croyances, à ses convictions. Chassez le naturiste, il revient au bungalow.

Alors ? Est-ce que tous ces beaux sentiments, ces jolis mots vont nous mener à quelque chose ? Est-ce que nous allons pouvoir établir une véritable résistance ? Est-ce que l’amour reste une solution ?

L’amour des siens, de ses enfants, cet amour-là est facile à donner a priori.

Mais au fond, l’amour c’est la tolérance aussi. On ne peut pas tout comprendre, tout accepter. On n’est pas obligé. L’amour de l’autre, celui qu’on ne connaît pas, c’est moins facile. L’amour de son pays n’est pas aussi simple, non plus.

Et la résilience … ce mot tellement à la mode … Sommes-nous réellement capable de sortir meilleurs de ces épreuves ? Est-ce qu’elles nous construisent et nous aident à construire une réflexion de plus en plus pertinente ?

Et après quoi ? Une fois que nous aurons exprimé notre mal être, analysé ce que nous vivons en ce moment, que nous aurons accepté que, même si nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec le voisin, nous n’avons pas à porter de jugement mais plutôt à trouver des compromis (le compromis étant, pour moi, impossible avec des personnes tenant des propos extrémistes hein!).

Une fois, que le choc sera passé, noyé dans notre vie de tous les jours, une fois que nous aurons surmonté ce deuil, une fois que nous aurons éduqué nos enfants, fais preuve nous-même de la plus grande patience, tolérance, empathie, que pourrons-nous faire ?

Après avoir tourné et retourné mille fois la question dans ma tête, et après être arrivée à la conclusion que je n’avais pas la condition physique pour me transformer rapidement en super James Bond girl qui marave les méchants, j’ai fait un choix.

J’ai fait le choix d'arrêter de m'informer en surface, d’essayer d’aller un peu plus loin que le gros titre.

C’est ma résistance à moi.

Je suis complètement capable de m'informer pour les articles du blog mais pas pour donner un avis constructif et nourri sur des sujets d'actualité un poil plus complexes.

J’ai déjà deux/trois pistes mais si tu as des conseils de sources d’info que tu considères comme fiables et objectives, je suis preneuse.

J’ai la chance d’avoir les journaux Sud-Ouest et La République au bureau donc même si je n’ai pas le temps de les lire en entier, je peux faire déjà une sélection des articles qui m’intéressent. Ecouter un peu plus France Info, regarder L’Autre JT sur France 4, C dans l’air sur France 5, ….

Pour toi, c’est peut être évident. Pour moi, ça ne l’était plus.

Voilà ce que ces évènements ont eu comme effet sur moi. Voilà ce que la peur a généré en moi. Un besoin de consistance, un besoin de légitimité peut-être, un besoin de m'engager plus sûrement ...

Je voudrais terminer en disant à mes enfants, à ma famille, mes amies et mes amis de la RP et d’ailleurs, que je les aime. Je voudrais également dire à mon pays que je l’aime.

Comme le cœur est une machine incroyable et qu’il y a de la place pour tout le monde, je voudrais te dire que je t’aime aussi.

Aussi évident que cela puisse paraître, même s’il s’agit de ne rien changer à ta vie, dis-moi ce que tu vas faire … Quelle est ta résistance ?

On fait quoi maintenant ?

Rédigé par LeBlogdeVero

Publié dans #humeur